Calendrier

Boutique CBD 15-48

Vidéo des Championnats de France 2018

La Nationale 3 Sanfloraine atomise Sigean (39 à 4)

 IMGP3756

Que dire de l'opposition de ce samedi 11 Janvier au boulodrome de l'Ander entre Saint-Flour et Sigean pour le compte de l'avant-dernière journée du championnat Nationale 3 des Clubs Sportifs ? Qu'il y avait un fossé immense entre les deux équipes ? C'est une évidence, le score final parle de lui-même. Que la motivation était côté sanflorain ? C'était une certitude compte-tenu de l'enjeu. Qu'au delà des faiblesses de l'adversaire, le groupe managé par Julien Jouvente a réalisé un match de très bon niveau, cela aussi est plus qu'une réalité...mais, en fin de compte, pour quel résultat ? Pas maître de son destin, la formation de l'U.S.S. Boules espérait en une énième victoire du leader, Albi, au Puy en Velay. Un succès qui n'est malheureusement pas venu, les Ponots parvenant à contenir lors des parties de traditionnel les Tarnais à distance. Et aujourd'hui, dans cette poule 4 de Nationale 3, Saint-Flour est toujours à la troisième place et a toujours ce terrible petit point de retard au classement, ce point qui fait mal et qui risque presque à coup sûr de priver au soir du 25 Janvier l'équipe de phase finale du championnat de France au bénéfice du club vellave.

L'E.S.B. LOZERE s'empare de la place de leader de la poule unique

   En cette journée du Samedi 11 Janvier 2020 s'est déroulé, dans la préfecture lozérienne, le choc entre MENDE et l'E.S.B. LOZERE. Les visiteurs sont parvenus à arracher une précieuse victoire qui les propulsent en tête du Championnat départemental des A.S. 3 et 4 èmes Divisions.

>    Mende   19  E.S.B. Lozère  21

Classement    

>    1 er E.S.B Lozère    6 m.                15 pts          + 34

>    2 ème Mende          6 m.                13 pts         + 8

>    3 ème Saint-Flour    4 m.                12 pts         + 82  

>    4 ème Riom es Montagnes   5 m.    7 pts           - 32

>    5 ème Arpajon sur Cère  5 m.        7 pts            - 50

>    6 ème Aurillac  4 m.                      5 pts            - 42

Les féminines du Stade Clermontois victorieuses de Limoges (15 à 29)

81711224 1441471326029312 7417255318708551680 o

Les Féminines du Stade Clermontois, dont les Sanfloraines Christine Pradines, Laurène Charbonnel, Virginie Paulet, Charlotte Pernet, et la Riomoise Laetitia Alvesse, ont conservé, ce dimanche 5 Janvier, leur invincibilité dans le championnat des Clubs Sportifs. La première place de la poule 1 de Nationale 1 leur est désormais acquise. Limoges, et ses Riomoises Line Rodde et Hélène Gérémie, n'ont pu empêcher la marche victorieuse des Auvergnates.

Nouvelle Année et nouvelle session de formation sport bien être proposée par le DAPAP15 !

            La première formation sport bien être a eu lieu sur l'année 2018-2019 et une prochaine session sera lancée, sur le dernier trimestre 2020 ( à compter d'après les vacances de Toussaint) et se poursuivra en 2021.

Cette formation est complémentaire aux formations fédérales et s'adresse en priorité aux bénévoles des clubs sportifs du Cantal. Elle peut néamoins être ouverte à des éducateurs professionnels selon le nombre d'inscriptions.

 

IMGP3196 001Après de nombreuses années de labeur comme carreleur -revêtement de sols sur le bassin aurillacois, Pierrot Tourlan profitait d'une retraite méritée. Bouliste de toujours, d'une gentillesse extrême bien qu'ayant un caractère bien trempé, Pierrot vient de nous quitter en ce début d'année 2020, à l'âge de 78 ans. Licencié à l'Union Sportive Sanfloraine jusqu'à la saison dernière encore, il avait, depuis sa prime jeunesse, été fidèle à la boule lyonnaise. Sous les couleurs de l'Union Bouliste Aurillacoise surtout, aux côtés d'Alain Fages, Françis Guimauve, Paul Ferré pour ne citer qu'eux, il s'était fait un nom dans notre sport. Tant en quadrette qu'en double ou en simple, il s'était forgé un beau palmarés, avec plusieurs participations à des championnats de France. Pointeur émérite, le gagneur dans l'âme qu'il était ne lâchait jamais rien...de là à râler dans sa moustache contre lui-même mais aussi contre ses partenaires. La disparition brutale de son frère Michel (Michou pour les intimes), lors du fameux déplacement en bus pour supporter le Stade Aurillacois Rugby le 12 Juin 2005 en phase finale contre la Section Paloise à Toulouse, l'avait profondément marqué. Michou, avec lequel il était inséparable, était le boute-en-train, l'amuseur public...Pierrot était lui le sage du duo. Désormais, les habitués du bar-restaurant "La Source", face à la gare aurillacoise, devront faire sans la présence apaisante de leur ami Pierrot.